22 CCSA

CCSA






Communauté chrétienne St-Albert le Grand




 

Pour imprimer

Commentaires pour le dimanche de la Pentecôte 2022

Jean-Guy Larin

"En relisant et en méditant les textes de l'Eucharistie de demain, dimanche de la Pentecôte, je me suis arrêté longuement sur le magnifique hymne du "VENI CREATOR SPIRITUS" que nous avions l'habitude de chanter au collège des Oblats de Chambly lorsque j'y ai fait mon cours classique du temps.… A la question de ce dimanche: "Qu'est-ce que l'Esprit Saint pour vous?", je me suis vite rendu compte que la réponse à cette question était inscrite au cœur même de ce très beau texte et que je n'avais pas à me torturer les méninges pour en trouver les réponses : père des pauvres… consolateur souverain....hôte très doux de nos âmes… adoucissante fraîcheur… lumière bienheureuse… sans oublier toute son action au plus intime de nos cœurs. Jésus ne l'appelle-t-il pas dans l'Évangile de demain le DÉFENSEUR qui sera pour toujours avec vous?   
        
L'Esprit Saint fait partie intégrante du Mystère de la Sainte Trinité que, malheureusement, bien de nos chrétiens rejettent aujourd'hui sous prétexte que le christianisme doit s'accorder de plus en plus avec les deux autres religions monothéistes…Pourtant, ce qui nous distingue fondamentalement des deux autres religions monothéistes, c'est précisément la croyance en ce Dieu-Père-Fils-Esprit "de même NATURE mais de SUBSTANCE DIFFÉRENTE  comme nous l'enseignait notre "petit catéchiste" que frère André Descôteaux nous citait dimanche dernier, jour de l'Ascension…
        
"Puissions-nous vivre tout au long de nos journées en présence de l'Esprit Saint qui "lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guérit ce qui est blessé… à tous ceux et celles qui ont la foi et qui se confient, donne tes sept dons sacrés"      


Renaldo Battista

Le récit de la Pentecôte, bien qu’interpellant notre sens du merveilleux, pose la question de la nature de l’Esprit Saint. 
« … l’esprit de Dieu planait sur les eaux. » (Gn 1, 1)    
« … et après le feu, le bruit d’une brise légère. Dès qu’Élie l’entendit, il se voila le visage avec son manteau… » (1R 19, 12-13)   
        
L’Esprit Saint pour moi est cette énergie vitale qui anime la création, ce débordement d’Amour qui circule entre le Père et le Fils, « … et Dieu vit que cela était bon ». (Gn 1, 10)     
        
Comme adepte du Tai Chi, je vois un rapprochement à faire avec le Chi, l’énergie que la pratique régulière de cet art martial vise à libérer. Avec une différence cependant, que l’Esprit Saint inscrit cette énergie vitale dans un contexte de révélation, et en continuité avec la deuxième incarnation de Dieu, soit la venue sur Terre de son Fils. « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira vers la vérité tout entière. » (Jn 16, 13)     
        
L’Esprit Saint est une colombe intérieure qui porte et interprète le message évangélique. Encore faut-il lui faire une place par la recherche de moments et d’espaces de calme et de contemplation, seule antidote à la frénésie du quotidien. 
        

« Veni Sancte Spiritus ». (Taizé)    


Annie Laporte

La musique, le chant, l'écoute des textes du jour, la parole partagée animée par l'esprit a été aujourd'hui le pain partagé.