Imprimer

 


Commentaires pour le Dimanche du Baptême de Jésus


10 janvier
2021


Renaldo Battista

En cette fête de l’Épiphanie, je me suis rappelé l’homélie de notre regretté Frère Jacques Sylvestre, livrée le 8 janvier 2012 à notre Communauté. (Pour voir cette homélie cliquer ici). Son homélie, que je porte en moi depuis ce jour, est un bijou construit avec attention, finesse et profondeur. Tel un opéra, on y retrouve une aria « Ils retournèrent par un autre chemin… ». Tout est là, l’expérience de foi. Je vous laisse déguster et méditer ce texte, qui m’a tant interpellé, et encore aujourd’hui. Je n’ai rien à ajouter!


Édouard et Danuta Potworowski

Les mages étaient des astrologues ou astronomes, donc des chercheurs scientifiques. Et comme tous les chercheurs, ils suivaient des indices pour arriver à la vérité, l’étoile dans leur cas.     
Très souvent, les chercheurs font des expériences, obtiennent des résultats, mais ne sont pas en mesure de comprendre tout le sens de leur découverte.    
On peut se demander si les mages, lorsqu’ils ont rencontré Jésus, ont compris toute la portée de cette rencontre entre la science et la vérité absolue.


Huguette Teasdale

MARCHE À L'ÉTOILE
Depuis l'Orient jusqu'à l'Occident
Chacun, chacune avançons
Guidés par une étoile
Étoile d' un grand cortège
Tous ensemble sur la route de la vie

Où allons - nous
Que cherchons - nous
Par quoi sommes - nous aspirés

De l'Orient à l'Occident
Marchons à l'Étoile
Étoile vivante avec nous
Vers la manifestation

Ô Joie
C'est en Jésus , Parole de Dieu
Jésus, notre Frère
Qu'Épiphanie advient  


Monique Morval

J’ai suivi l’étoile et j’ai trouvé la lumière dans une crèche… Et maintenant, qu’est-ce que je fais ? Retourner par le même chemin : ce serait régresser… Rester sur place : ce serait piétiner… Il n’y a qu’une solution : me remettre en route… Mais qui me guidera ? vers où aller ? sur quoi me baser pour trouver le chemin ? Je ne peux que m’en remettre à ce que j’ai appris en cours de route : il ne faut pas avoir peur de l’inconnu. L’Esprit est à l’œuvre, même si parfois je ne m’en aperçois pas. Avoir confiance et avancer…   


Gisèle Alemany

"Que souhaiter pour 2021?"   
      
Plus de bienveillance, moins de peurs, plus de confiance, célébrer la Vie, et continuer à croire que nous sommes aimé(e)s et que nous ne sommes pas seul(e)s, qui que nous soyons, où que nous soyons sur cette planète.  
      
"Suivre l'étoile, et puis après…?"   
      
"L'inaccessible étoile", disait Brel, l'étoile de nos faims, de nos soifs… celle qui nous mène vers ce lieu où la promesse d'Isaïe, puis de Jésus, dit que nous n'aurons plus ni faim ni soif. Il y a toujours un après et un après, la quête de toute notre vie… Je me perds, je me retrouve… Mais je veux garder au cœur la confiance que Dieu aussi me cherche et qu'Il m'attend et, sur le chemin, peu à peu, mon cœur, le vôtre, se transforment. Bienheureuse faim, bienheureuse soif…   


Marie-Gabrielle Vallet

Suivre l'étoile, et puis après?   
      
Pour moi, il n'y a pas d'après. Comme le souligne Hubert, que je remercie pour son homélie, ces mages sont des chercheurs de sens… comme nous. Ils se sont mis en marche tous joyeux parce qu'ils avaient une piste à explorer. Devant l'enfant, ils ont eu la conviction qu'ils avaient trouvé une parcelle de la vérité qu'ils cherchent, qu'ils avaient approché un mystère. Ce mystère, ils vont continuer à le creuser, tout en restant ouverts à d'autres signes, puisque cette expérience confirme que leur méthode de recherche porte fruit. Ils vont continuer à chercher, inlassablement, avec un enthousiasme renouvelé.   


Françoise Deroy-Pineau

Quelque part en Orient, trois sages scrutaient le mystère, dans l’infiniment petit de leur for intérieur et l’infiniment grand du firmament. Là, ils virent une étoile qui sortaient de l’ordinaire. 
Une pulsion intérieure les poussa à la suivre, pour trouver au bout du chemin un nouveau-né et ses parents. Ce n’était que ça. Ils surent voir dans cette extrême simplicité le but de leurs recherches en éprouvant « une très grande joie ». Alors ils repartirent, le cœur brûlant, inspirés de « prendre un autre chemin ». Invitation à changer de vie, comme une suggestion adressée à l’occasion de la COVID ?    
      
 
Extrait de l'œuvre d'Andrea Mantegna "Adoration des Mages" - Vers 1497-1500  

VOIR en cliquant ici.

 


Claudine Combeaud

Lève les yeux alentour, et regarde.(Isaï).
Ils regagnèrent leur pays par un autre chemin, (matthieu 2, 1-12)

Les Rois Mages apportent à l’enfant Dieu de précieux présents afin d’ honorer sa venue au monde. 
Ce sont les présents du monde connu que chacun côtoie, et qui les représentent.

Attirés par l’étoile ils se sont rendus disponibles pour aller à la rencontre, sûrement de quelque chose de merveilleux, d’inconnu, d’imprévu qui va bouleverser leur vie.

Les présents offerts, ils vont recevoir en eux, la présence d’une promesse.
C’est l’histoire d’une recherche de sens, d’une conversion.

C’est notre histoire actuelle, l’étoile est toujours là, et il y a beaucoup de chemins.
La promesse du Christ est pour la multitude, et elle ne peut pas arriver sans nous.