Imprimer

 

 

 

Commentaires pour le quatrième Dimanche de l'Avent


20 décembre
2020


Martine Lalinec

"Annonciation : Promesse de Dieu remplie. Il s’est manifesté dans l’humilité, l’innocence de Marie, son acceptation inconditionnelle de la volonté de Dieu. Est-ce là le sens que nous devons retenir de ce mystère ? Le XXe siècle et le début du XXIe sont marqués par des guerres sanglantes et destructrices un peu partout dans le monde, et maintenant par cette pandémie qui fait à elle seule plus de morts que les guerres du passé. Quel message Dieu veut-il nous envoyer là ? Où est l’espoir ? 
Le soleil se lève chaque jour, chassant la nuit. Les jeunes enfants grandissent et leur innocence chavire le cœur. Des élans de générosité sillonnent notre quotidien, stimulant notre paresse, soufflant sur les cendres de notre espoir. Oui, le divin transparait dans les petites choses du présent, et il faut apprendre à savoir les regarder. Prions pour que cette belle fête de Noël nous aide à développer ce regard de l’innocence. " 


Monique Morval

Qu’est-ce que faire confiance ?… Faire confiance à un(e) ami(e), c’est savoir que l’on peut compter sur lui, sur elle, qui ne nous laissera pas tomber… Faire confiance à un enfant, c’est lui laisser faire ses expériences, tout en l’accompagnant si nécessaire… Faire confiance à une personne « sage », c’est lui permettre de nous guider en écoutant ses conseils… C’est dans ce troisième sens que je fais confiance à Dieu, ou plutôt à son Esprit, pour qu’Il m’éclaire sur le chemin de la Vie, en me laissant libre de suivre ou pas ce qu’Il m’indique.     


Renaldo Battista

Savons-nous faire confiance à Dieu en toute circonstance?

Cette question proposée par notre comité de liturgie, s’inspire du récit de l’annonce faite à Marie de l’évangéliste Luc (Lc 1, 26-36). « Que tout m’advienne selon ta parole » dit-elle à l’ange. Cette confiance inconditionnelle à Dieu se retrouve à travers les âges. Ainsi, entre 500 et 2 000 ans plus tôt on trouve l’histoire de Job (Jb 1-42), qui demeure confiant et loyal au créateur en dépit des malheurs qui s’abattent sur lui. Le récit de la naissance de Samson, de parents soi-disant stériles (Jg 13,2-7 24-25a), n’est pas sans rappeler la naissance de Jean-Baptiste, fils d’Élisabeth et de Zacharie (Lc 1, 5-25). Et dire que 2 000 ans plus tard les Beatles entonneront « Let it be ».

« Mes pensées ne sont pas vos pensées, et mes chemins ne sont pas vos chemins » (Is 55, 6-9). La vie est parsemée d’épisodes douloureux, la perte d’un être cher, la maladie, une séparation douloureuse, la perte d’un emploi, autant d’occasions de révolte ou de pause pour retrouver son souffle et son chemin. Quand je repense aux pertes que j’ai vécues, je me rends compte que la souffrance éprouvée, et qui pouvait persister plus longtemps que souhaité, était toujours liée à la difficulté d’accepter la perte et de croire que notre énergie vitale, toujours présente, peut nous permettre de renaître et de repartir dans des directions insoupçonnées. « Si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, il reste seul; s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. » (Jn 12, 24)

La pandémie actuelle, qui ne semble pas vouloir ralentir, occupe tout notre champ de conscience. Nous sommes affectés par des émotions contradictoires, passant de la désespérance devant la marche inexorable du virus, et la mort et les souffrances qu’il sème sur son passage, et l’espoir que fait naître la vaccination qu’on introduit progressivement. Faire confiance ne signifie pas démissionner devant un fléau. Au contraire, la solution est de jumeler confiance et action énergique. Comme le dit l’adage, « Aide-toi, et le ciel t'aidera ».


Huguette Teasdale

RIEN N'EST IMPOSSIBLE À DIEU

La femme avancée en âge enfante

Les bergers suivent la voix des anges

Une étoile guide les Mages venus d'Orient

De Dieu, comment craindre l'oubli

Pourquoi ne s'en remettre à son tendre appui

"Tout est grâce"… en toute chose, confiance

Aux heures lourdes ou marquées de souffrance

Dans le doute, la solitude ou l'absence

De Dieu, savoir la totale bienfaisance

En Lui, déposer toute sa confiance


Françoise Deroy-Pineau

Savons-nous faire confiance à Dieu en toute circonstance ?
Mercredi 16    
La question arrive et je suis en panne. Non, je ne sais pas faire confiance. Donc pas de réponse possible. 
Jeudi 17  
Au fait, c’est quoi, faire confiance ?        
Vendredi 18    
Ballotée entre le pincement de cœur de celle qui ne fait pas confiance et la paix de celle qui s’abandonne (parfois).    
Samedi 19      
Merci Monique pour tes définitions de la confiance.       
Dimanche 20  
À Dieu va. Merci à toutes + 1 pour vos témoignages qui éclairent les facettes de la confiance… en plusieurs circonstances, sinon à toutes.


Annie Laporte

Le dimanche c'est comme un rendez-vous pour vous saluer chaleureusement. J'ai failli passer outre j'ai pris beaucoup de temps à intérioriser le texte mais je serai très brève.
"Faire confiance c'est risquer sa vie"
Un Noël Joyeux plein d'amour, de partage à inventer en confinement.